02 98 47 81 00

2 rue Mirabeau,
CS 62925 – 29229 BREST CEDEX 2

  • Français
  • English
  • Deutsch
  • Español
  • Breton

Rencontre de Katia PERRAUDIN, auteure d’un premier roman « Le secret du camp interdit »

par | Nov 17, 2021

Les questions ont été nombreuses et l’enthousiasme de la jeune romancière a touché les élèves de seconde 1.
Katia-PERRAUDIN

Katia Perraudin travaille sur son roman depuis le lycée. Sa passion pour l’écriture, son amour pour la littérature lui viennent tout droit de ses parents. C’est d’ailleurs sa famille qui a envoyé, à son insu, son manuscrit à un éditeur. En trois semaines, son premier roman a été accepté en commission puis est sorti à compte d’auteur dans les librairies. Le premier confinement a empêché les rencontres avec le public et la promotion de son ouvrage.

Quelques mots sur Katia

Katia Perraudin a suivi une 1ère STMG à La Croix Rouge La Salle à Brest puis un DCG à Javhouey sur Brest. C’est lors d’un stage chez Dialogues puis dans l’espace librairie du Centre Leclerc que le déclic s’est fait. Elle devait enfin mettre par écrit son histoire.

L’inspiration

Pour son roman, Katia s’inspire de situations quotidiennes mais aussi d’œuvres cinématographiques comme par exemple des dramas coréens, des personnages de la mythologie grecque mais aussi des œuvres comme Mulan, La Reine des neiges. Elle a mis environ trois  ans pour écrire Le camp du secret interdit . Elle a choisi, comme cadre de son roman, un univers magique et cherché les prénoms peu courants lié au fantastique. Elle a également appris les rudiments de la langue coréenne et quelques notions en italien lors de ses recherches. La fantasy est ce qu’elle aime le plus, nous dit-elle, mais pas l’horreur.

Le travail

Elle nous raconte que : « pour écrire un livre, il faut avoir de l’imagination et de la créativité et surtout de l’envie ». Pour elle, le métier d’écrivain est à la portée de tous si nous avons de la détermination. L’inspiration ne vient pas en restant devant une feuille mais plutôt dans n’importe quelle circonstance, dans le tramway, sur un banc. C’est pourquoi Katia Perraudin écrit aussi bien dans le bus, qu’au bureau ou dans sa chambre. Tous les supports sont bons : portable, papier volant ou carnet. Elle observe le monde qui l’entoure, la nature. Elle nous confie qu’elle ne savait d’ailleurs pas, au début du roman, comment allait se terminer l’histoire. À la fin de son roman, elle s’est sentie soulagée, à la fois contente et sous pression.

La concrétisation de son projet

Le domaine de l’édition est complexe. Il y a beaucoup de missions à remplir, beaucoup de relecture pour traquer les erreurs d’orthographe, de travail de reformulation. « J’éprouve quelques regrets, nous confie-t-elle,  car je ne m’attendais pas à une impression de mon roman. J’aurais souhaité encore faire des modifications ».

Ses projets

« Je ne gagne pas assez pour vivre seulement de ma passion » elle est comptable. Elle rêve d’une édition dans une langue étrangère ou d’un scénario pour un dessin animé par exemple. Elle a pensé aussi à une version audible pour des malvoyants. Elle fait déjà des essais pour réaliser la voix des personnages.

Résumé du Secret du camp interdit :

Suite à sa fugue du domicile familial, Grace s’engage dans l’armée protectrice du royaume d’O’rizania. Mais les problèmes surviennent rapidement… Se faisant passer pour un homme, elle sait que personne, sous aucun prétexte, ne doit découvrir sa véritable identité. C’était sans compter sur sa malchance tenace, puisqu’elle a été recrutée par le camp le plus dangereux ! Mais que cache-t-il ? Les apparences ne seraient-elles pas trompeuses ? Décidément, elle n’était pas au bout de ses peines.

Le-secret-du-camp-interdit-200x300

 

Voir toutes nos actus ?

 

 

e
Facebook